A l’heure où les usages numériques explosent, l’énergie consommée ne cesse d’augmenter. Si les datacenters consomment environ 1% de l’électricité mondiale, des efforts ont d’ores et déjà été réalisés pour rendre ces salles moins énergivores et valoriser les calories produites. Concrètement, quelles sont les innovations technologiques qui permettent de réduire la consommation d’énergie des Edge Datacenters ?

Une nécessaire réduction de la consommation énergétique

Alors que les prix de l’électricité sur le marché de gros étaient inférieurs à 40 €/MWh à la fin de l’année 2020, ils ont franchi la barre des 200 €/MWh au mois d’octobre 2021. Un pic de 442 € a même été atteint en décembre de la même année. Dans un tel contexte, les Datacenters doivent réduire leur consommation énergétique pour réaliser des économies. D’autant que d’autres charges (flambée des primes d’assurance, augmentation du prix d’achat du matériel, hausse des dépenses en maintenance etc.) pèsent également sur eux.

Faire des économies mais pas seulement. Les deux autres raisons pour lesquelles les Datacenters doivent diminuer leur consommation énergétique sont :

  • Attirer de nouveaux clients engagés dans des stratégies RSE et désireux de s’orienter vers des Datacenters verts. Les enjeux ? Répondre aux attentes des consommateurs ou des salariés, valoriser l’image de l’entreprise, etc.
  • Répondre aux nouvelles législations en vigueur, le gouvernement souhaitant voir émerger des Datacenters plus vertueux pour l’environnement. Des objectifs ont été définis en 2021 : les gestionnaires de datacenters devront réduire leur consommation énergétique de 40% d’ici 2030, de 50% d’ici 2040 et de 60% d’ici 2050.

Optimisation énergétique des Datacenters : quelles sont les innovations en place ?

Les Datacenters ont déjà fait de réels progrès pour réduire leur consommation énergétique en mettant en place différentes solutions :

  • Le Geocooling : aussi appelé géothermie sur nappe, ce système utilise le sous-sol comme source de fraîcheur. Des études doivent être réalisées en amont pour analyser la productivité de la nappe et sa facilité d’accès.
  • Le Total Freecooling sur air : ce concept vise à exploiter l’air extérieur pour refroidir un Datacenter quel que soit le temps et sans risque de pollution.
  • Le Froid Solaire : utilisée dans les secteurs plus chauds, cette technologie produit du froid grâce à une source d’énergie solaire et/ou de chaleur fatale. Quand la température extérieure augmente puis devient trop élevée, l’énergie ou la chaleur est captée pour produire le froid et réfrigérer le Datacenter.
  • La Trigénération : ce procédé consiste à produire du froid, de la chaleur et de l’électricité à partir d’une seule source primaire (principalement le gaz naturel). Alors que l’énergie thermique à basse température permet de réfrigérer, l’énergie thermique à haute température sert à produire le froid et peut aussi être valorisée dans le réseau de chaleur des bâtiments annexes. Quant à l’électricité, elle améliore la disponibilité énergétique pour le Datacenter et peut être revendue auprès d’entreprises situées à proximité (notamment en période de surconsommation).
Voir l’intégralité de l’article